Personne à prévenir

Nos services vous demanderont de désigner une ou plusieurs personnes comme « personne à prévenir » (généralement le patient choisit un proche ou la famille). Cette personne sera avertie lors d’un éventuel problème.

La personne à prévenir sera à inscrire dans le recueil d’informations (téléchargeable ici).

Personne de confiance

Le consentement du patient, ou de son représentant, est nécessaire pour son hospitalisation, ainsi que pour tout acte médical (sauf si son état rend nécessaire un acte auquel il n’est pas à même de consentir). C’est pourquoi, selon l’article 11 de la loi sur les droits des malades et l’article l.111-6 du code de la santé publique, vous pouvez désigner une personne de confiance pour vous accompagner tout au long de vos démarches, décisions et des soins. Cette désignation ce fait par écrit.

La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé précise que : « lors de toute hospitalisation dans un établissement de santé, il est proposé au malade de désigner une personne de confiance. Cette personne n’est pas obligatoirement la même que la personne à prévenir ».