Après 4 ans de projet et 2 ans de travaux entre 2016 et 2017, la Maison de Santé Marie Galène dispose d’un nouvel écrin de verdure en plein cœur de Bordeaux.

Havre de paix historique, le parc du «Quadrille des Dames du Calvaire» prend un nouvel essor en rhabillant entièrement l’espace en un jardin à vocation thérapeutique.

Origine du projet

A l’origine de ce projet, une idée, celle de trois soignantes de l’établissement qui se saisissent du patrimoine historique du Parc pour tracer un nouveau chemin à l’histoire de la Maison de Santé Marie Galène : celle d’accompagner la démarche de soins, le bien être des patients et des professionnels, en en proposant le Jardin comme outil thérapeutique à la prise en charge des patients et de leurs proches, afin de les aider à trouver du sens, à avancer malgré la maladie et la dépendance, et à vivre pleinement l’instant présent.

Structuré autour des 5 sens, le jardin est conçu comme un parcours initiatique à la fois apaisant et soignant pour permettre un réinvestissement du corps, la (re)découverte de sensations, un espace pour entrer en relation avec une population composée majoritairement de personnes âgées en perte d’autonomie ou en fin de vie mais aussi de personnes atteintes de maladies graves et évolutives.

Dessiné par les élèves du BTS Aménagements Paysagers du CDFA du Lycée agricole de Blanquefort, le projet reçoit rapidement le soutien de la Direction de Marie Galène qui orchestre alors la recherche de fonds et la maitrise d’ouvrage des travaux. Convaincue du bien-fondé de cette approche non-médicamenteuse, soucieuse du bien-être de la personne et de ses émotions dans les pratiques de soins, la réhabilitation du Jardin devient alors un axe central de la politique médicale et de développement durable de l’établissement.

Présentation du Jardin des Sens

Les 5 sens et la sphère motrice et fonctionnelle

L’agencement du jardin est pensé comme un itinéraire thérapeutique articulé autour de 2 sphères sensori-motrices offertes aux soignants, patients et proches pour favoriser les rencontres.

Les différents espaces

La grande terrasse et les plantes médicinales – Fondation Klorane Botanical

Ce lieu, le plus ouvert de l’aménagement, est le centre de
vie du jardin. Dans cet espace de rencontre, de repas et de
détente règne une ambiance conviviale, dans un cadre
chaleureux. La terrasse est fermée d’un côté par un treillage et de
lʼautre, ouverte sur l’intérieur du jardin, un chêne d’Amérique trône en son milieu.

Devant le treillage, différentes cultures de plantes médicinales entourent la terrasse avec des panneaux explicatifs mis à disposition par la Fondation Klorane Botanical.

Cette terrasse propose une vue dégagée sur la sculture de LandArt « La Déferlante » imaginée et créée par Julien Mouroux.

La chambre de verdure et son mur d’eau

Longeant la grande terrasse sur un chemin praticable pour tous et
abrité par une treille habillée de chèvrefeuilles, se trouve au cœur dʼun bosquet de bambou la chambre de verdure.

Propice pour une halte, quiconque entre dans cet espace fermé trouve le calme et lʼintimité.

Cette chambre dispose d’un mur dʼeau et de trois bancs.

Elle accueille les patients et leurs familles, ou tout autre usager, à lʼombre de ses bambous.

L’eau ruisselle sur le mur d’eau puis émet un léger bruit au contact des galets au sol.

Le Kiosque à musique

Le kiosque est un espace de détente à l’abris des intempéries ou du soleil et permet d’observer l’ensemble du jardin depuis ses bancs.

Les visiteurs peuvent bénéficier d’un atelier lecture, jouer aux cartes …

Un « hôtel à insectes » est installé à proximité et est observable depuis le kiosque.

Des rosiers plantés par les « Dames du Calvaire » ont été replantés à proximité pour diffuser une odeur de rose autour du kiosque.

.

 

La fontaine et le sous-bois

La fontaine « miroir d’eau » amène un léger bruit apaisant d’eau qui coule sur les pierres. L’eau termine sur une surface lisse en miroir.

Le sous-bois entourant la fontaine abrite plusieurs petits nichoirs pour les petits oiseaux peuplant le jardin.

Des vivaces sont plantées tout autour de la fontaine et se parent de couleurs variées suivant leur période de floraison.

Des chaises sont disposées autour de cette espace pour que les visiteurs du jardin puissent en profiter en se relaxant.

 

 

 La fleur thérapeutique

La fleur thérapeutique a été pensée par une apprentie du groupe BTS travaux paysagers comme un outil de travail pour les activités thérapeutiques portant sur la proprioception et la marche sur sol varié.

Cette fleur unique, visible des fenêtres du 1er étage, invite les patients à venir la découvrir et de ce fait, les incite à sortir de leur chambre. Sa composition faite de divers revêtements permet aux patients, avec l’aide des professionnels, de reprendre confiance dans la marche. Sa position dans le jardin sur un lieu de passage la rend très accessible.

Nos mécènes

Sur le plan financier, les investissements nécessaires à la réhabilitation du Jardin ont fait l’objet d’une gestion rigoureuse, entièrement liée à l’obtention de subventions et dons de particuliers, de mécènes et de Fondations.

Nos remerciements, tout particulièrement au Fonds pour les soins palliatifs qui a soutenu, grâce à son partenariat avec le Groupe B2V, la réalisation de ce jardin et lui a permis notamment de bénéficier d’un mécénat de compétences de Klorane Botanical Foundation ainsi que d’une mise en réseau importante.

Une démarche de développement durable

En parfaite adéquation avec les orientations du projet médical et de soins intégrés au Projet d’Etablissement, le Jardin des Sens est aussi la démonstration d’une démarche de développement durable volontariste et engagée.

La réhabilitation du Jardin se rapproche bien sûr de la préservation de la biodiversité.

Le mécénat de compétences avec la Fondation Klorane Botanical, nous a permis de cultiver des plantes utilisées notamment dans la préparation de produits pharmaceutique et de proposer des panneaux explicatifs sur ces mêmes plantes.

Aux détours des chemins du Jardin, nous proposons aux visiteurs de redécouvrir la faune de ce lieu et plus particulièrement les oiseaux qui nichent dans le parc.

Grace à un QRCode édité sur des pancartes, les visiteurs peuvent télécharger les chants des oiseaux et ainsi tenter de reconnaître les différentes espèces présentes dans le jardin.

 

L’entretien du jardin est réalisé sans utiliser de produit de l’industrie chimique.

La réhabilitation du Jardin vise à (re)valoriser le patrimoine culturel et historique du quartier et favoriser le lien social.

Si l’âme des Dames du Calvaire a été immortalisée par le Musée au rez-de-chaussée de l’ancien couvent, l’exposition permanente «Sur le Chemin du Jardin» proposé au 1er étage du bâtiment SSR, offre aux patients et visiteurs, l’occasion de revivre l’histoire des serres chaudes de Quadrille jusqu’à la conception du Jardin des Sens, incarné notamment par la Fleur Thérapeutique.

La réhabilitation du Jardin s’inscrit dans une démarche de Responsabilité Sociale des Entreprises.

En effet, l’entretien du Jardin est confié à un ESAT dans le soucis d’accompagner la réinsertion de personnes en situation de handicap.